Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 480 abonnés

Mollusque gastéropode pulmoné terrestre, sans coquille externe.

Limace rouge
Arion rufus

Limace rouge • Arion rufus

Carte d'identité :
Synonymes : Grande limace rouge, Arion rouge, Loche rouge,...
Gastéropode de la Famille des Arionidae qui compte plus de 100.000 espèces sur la planète.
Taille : 7 à 15 cm de long.
Corps brun orangé à roux, tête noire.
Les limaces, comme leurs cousins les escargots, ont des tentacules oculaires noires sur la tête.
Elles ont les vicères à l'intérieur de leur corps mou en partie recouvert d'un bouclier (manteau) sous lequel il peut y avoir une plaque calcaire.
La sole de reptation (dessous du pied) est de couleur grise ou noire, bordure brun-orangé.
Les limaces comme la plupart des gastéropodes terrestres possédent un orifice respiratoire, le pneumostome, sur le côté droit du manteau.

Comportement : Pendant les périodes froides, elles hibernent en profondeur dans le sol. Avec le redoux du printemps, elles sortent de leur hibernation, et retrouve leur activité plutôt nocturne pour se nourrir avec voracité. Elle ingurgite chaque jour l'équivalent de son poids.
Si l'air est trop sec, les limaces ne peuvent pas produire de mucus, ce liquide sécrété par le pied qui lui permet de se déplacer. Elle se déplace de 5 à 9 m par heure quand le temps est humide.

Limace rouge • Arion rufus   Limace rouge • Arion rufus

Régime : Les limaces mangent à l'aide de leur langue dentée appelée radula. Leurs cibles principales sont bien sur les plantes herbacées et en particulier les jeunes pousses tendres des Hostas, des Iris, anémones, delphiniums, etc... Mais elles consomment aussi des champignons et des bestioles mortes. Les limaces participent ainsi à la décomposition de la matière organique si utile à la qualité du sol et au développement des plantes du jardin.

Reproduction : Comme les escargots, les limaces sont hermaphrodites. Sans accoupement, elle peut pondre quelques 400 œufs par an à même la terre; les œufs éclosent au bout de 3 à 5 semaines et les jeunes limaces atteignent la maturité sexuelle en 5 semaines. Ainsi, vous comprendrez la nécessité de réguler leur population pour limiter les dégâts.

Limace rouge • Arion rufus

Comment les éliminer ?
Tout d'abord, il faut savoir que les limaces sont la cibles de nombreux animaux au jardin, à commencer par les oiseaux, mais aussi les crapauds et grenouilles, les hérissons, les musaraignes, les lézards ou orvets et même les mystérieux vers luisants qui trouvent en elles un repas de choix. Ainsi, le premier reflexe à adopter est de favoriser les prédateurs naturels des limaces au jardin.

Sachant cela, supprimer les limaces - quelque soit le moyen utilisé, chimique ou non - c'est rompre la chaine alimentaire avec pour conséquence de voir se raréfier dans le jardin leurs prédateurs naturels à cause du manque de nourriture ou parce qu'ils sont eux mêmes décimés par ingestion de limaces toxiques.

Vous pouvez néanmoins tenter de limiter leur population en utilisant des méthodes naturelles. Pour les traquer, il faut les surprendre tôt le matin ou suivre les traces de mucus qu'elles laissent en se déplaçant. Eloignez-les des plantes sensibles que vous souhaitez protéger.

En décembre, au potager en particulier, retournez le sol à grosses mottes, le gel fera ensuite le reste en détruisant le œufs et les adultes hivernant dans la terre.

N’hésitez pas à partager vos trucs et astuces en commentaires ci-dessous


Catégorie: LES GASTEROPODES - Tags: , , - Commentaires [2] - Billet édité le 30 avr. 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Mollusque gastéropode pulmoné terrestre, sans coquille externe.

  • Il est utile de rappeler que ce poison (métaldéhyde principalement) tue beaucoup et beaucoup d'oiseaux, hérissons, crapauds. On doit lui préférer le granulé à base de phosphate de fer ou la bière ou le piège à patate, ou la fougère aigle en paillis, la cosse de sarrasin, la paillette de lin: le choix, non?

    Posté par Péher, 13 déc. 07 à 11:01 | | Répondre
  • la limace peut aussi être utile.En effet,ma dermathologue m'a conseillé de mettre une limace surune verrue,le tempsqu'elle laisse un peu de bave dessus.C'est moins douloureux que de se faire bruler à l'azote et ça marche

    Posté par chris, 10 juil. 08 à 14:09 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3