Haut

newsletter-du-JardinOscope





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

Le Nouvel an chinois débute cette année le 19 février 2015

Année de la Chèvre de Bois
ou l'année 4713 selon le calendrier chinois.

Chèvre couchée, bronze doré, création de Jane Poupelet
Chèvre couchée, bronze doré, création de Jane Poupelet
Source photo ci-dessus : Musée de France

Chèvre

Le nouvel an chinois 农历新年 (nónglì x ï nnián signifiant littéralement "nouvel an du calendrier agricole") est la fête la plus importante pour toutes les communautés chinoises partout dans le monde. Ce nouvel an coïncide avec la "Fête du printemps" dans le calendrier chinois dont les paramètres sont à la fois lunaires et solaires à la différence du calendrier Grégorien.
Ainsi, le nouvel an chinois se situe entre le 21 janvier et le 20 février, correspondant au premier jour de la nouvelle lune.

Soyez-heureux-et-prospères( gōng xǐ fā cái )

 Soyez heureux et prospères
Bonne année de la chèvre de Bois à tous

Nouvel_an_chinois_chevre_2015

C'est le mercredi 19 février 2015 en Chine (le mardi 18 février en Amérique et en Europe) que débute l'année de la Chèvre  et de l'élément cosmogonique Bois (qui équivaut à la couleur Verte dans la théorie des 5 éléments), avec une période de joyeuses festivités, traditionnellement familiales pour plus d'un milliard de chinois. Elle se terminera le 8 février 2016 laissant alors la place le 9 février 2016 à l'année du Singe de Feu.

Les premiers jours de l'année chinoise riment avec congés, visites à la famille, dégustation de plats traditionnels et concerts de pétards.

°°°0°°°

Souvenir philatélique pour le Nouvel an chinois - Année de la Chèvre 

Nouvel_an_chinois_BF_2015
La Poste française émet un bloc commémoratif de 5 timbres en l'honneur de la nouvelle année chinoise.
C'est l'artiste chinois Li Zhongyao, qui a dessiné pour la 10ème fois le timbre postal français
du Nouvel an chinois, qui représente cette année une chèvre

La légende raconte qu'une nuit de Nouvel An, l'Empereur de Jade convia les animaux. Seuls douze furent reçu par l'empereur qui les classa selon leur ordre d'arrivée :  Le Rat arriva le premier, suivi du Bœuf (Buffle), puis le Tigre, le Lapin, le Dragon, le Serpent, le Cheval, la Chèvre, le Singe, le Coq et enfin le Chien et le Cochon.
Pour les remercier, Bouddha instaura
une année "symbolique" en l'honneur de chacun de ses visiteurs. Simultanément, il décréta que chaque nouveau-né hériterait désormais des caractéristiques de l'animal porté aux nues de cette année-là.

Zodiaque (pour les amateurs d'horoscope):
Septième animal dans le zodiaque chinois, la Chèvre est considérée comme étant élégante, libre, créative. Elle excelle dans les arts, est passionnée mais timide. Le Lièvre (ou Lapin) et le Porc (Sanglier) sont les signes les plus compatibles, par contre le Bœuf est à éviter. 

En savoir plus sur
le Nouvel An Chinois

Souhaits les plus populaires du Nouvel an chinois
La légende des 12 animaux du zodiaque chinois
Le Nouvel an Chinois - Chine informations
Nouvel an chinois à Paris
Biographie du peintre Li Zhongyao


Catégorie: • Actu@lité du jour - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 30 janvier 2015 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Nature 365 : Une courte vidéo à découvrir chaque jour en 2015

Nature 365

Un calendrier-vidéo initié par le cinéaste Jim Brandenburg et le réalisateur Laurent Joffrion

à suivre absolument jour après jour...

Extrait-Nature-365

Le concept

Une vidéo documentaire d'une minute par jour,
365 moments de la nature, du 1er Janvier au 31 Décembre 2015
Un naturaliste et sa vision poétique des biotopes sauvages des Northwoods et Midwest USA

Bande annonce

Jim Brandenburg et le réalisateur Laurent Joffrion y présentent leur projet

A mettre dans vos favoris pour savourer cette minute qui chaque jour
offre une vision authentique et poétique de la nature !

A consommer sans modération !


Catégorie: • ENVIRONNEMENT - Tags: , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 26 janvier 2015 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Week-end de comptage national des oiseaux des jardins !

La LPO et le Muséum National d'Histoire Naturelle

organisent les 24 et 25 janvier 2015

la 3ème édition du comptage national des oiseaux des jardins.

Chardonneret élégant - Carduelis carduelis
Chardonneret élégant - Carduelis carduelis

Le succès des comptages de Janvier 2013 et 2014 avec plus de 100.000 oiseaux observés dans près de 3 000 jardins participants sur le territoire national, encourage la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle à organiser dans le cadre d'un programme de sciences participatives, la troisième édition d'un grand comptage national des oiseaux dans nos jardins, le dernier week-end de janvier, à savoir les 24 et 25 janvier 2015. 

Bien sûr, pour ce nouveau week-end de comptage, les organisateurs espèrent avec la mobilisation la plus importante possible, collecter encore plus d'informations que les années précédentes.

Petits et grands, experts ou amateurs, seul ou en famille, vous êtes tous invités à prendre part à ce recensement pendant 1 heure dans votre jardin. Toutes les personnes qui ne connaissent pas encore ce programme et qui souhaitent y prendre part pour la première fois ce week-end, sont bien sûr les bienvenues ! Tout le monde peut y participer ! Il n'est pas nécessaire d'avoir un matériel spécialisé ou des connaissances particulières. Un crayon et un papier et c'est parti !

Si la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle disposent d’assez de données, les comparaisons qui pourront être effectuées avec les années passées aideront les scientifiques à répondre à de nombreuses questions sur l'impact de l'homme et des changements globaux sur les espèces d'oiseaux de nos jardins. 

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à inviter à participer le plus grand nombre de personnes.

Accenteur mouchet - Prunella modularis   Pinson des arbres - Fringilla coelebs
Accenteur mouchet - Prunella modularis                              Pinson des arbres - Fringilla coelebs     

Mode d’emploi pour participer :

  • La première chose à faire est de choisir un jour. Samedi 24 ou dimanche 25 Janvier 2015 ? A vous de voir !
  • Maintenant il faut trouver le lieu !
    • Vous possédez déjà un jardin inscrit dans l’Observatoire ? Vous pouvez alors effectuer le recensement dans ce jardin.
    • Vous êtes en déplacement, en vacances ou ailleurs ? Vous pouvez alors inscrire un autre jardin, qu’il s’agisse d’un jardin privé, d’un parc public, de votre lieu de travail….
    • Vous avez envie de vous investir encore plus dans ce comptage ? Il vous est possible de réaliser plusieurs comptages dans plusieurs jardins au cours du week-end !
  • Il ne vous reste plus qu’à observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d’observation est libre, à vous de le choisir. Il faut tout de même garder à l’esprit que le matin reste le moment le plus propice à l’observation.
  • ATTENTION : afin d’éviter de compter 2 fois le même oiseau, il est important de ne noter que le nombre maximal d’oiseaux d’une même espèce vu en même temps ! Par exemple, si vous comptez 4 moineaux, puis 2, puis 3, ne retenez que 4 moineaux. De même, il est important de ne noter que les oiseaux posés dans le lieu d’observation et non ceux qui ne font que le survoler.
  • La dernière étape est de faire parvenir vos observations sur le site de l’Observatoire. Si vous n’êtes pas encore inscrit, cela ne vous prendra que quelques petites minutes !
     
    Pour connaitre la procédure d’inscription ainsi que le fonctionnement du site de l’Observatoire, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique : Participer : mode d’emploi.
     

Mésange bleue • Cyanistes caeruleus
Mésange bleue - Cyanistes caeruleus 

Un problème d’identification ?

Pas de panique ! Prenez une photo de l’individu en question et envoyez-la à l’adresse de l’Observatoire (oiseauxdesjardins@lpo.fr) avant le 28 février 2015. la LPO vous aidera à l’identifier afin de pouvoir l’ajouter à la liste des espèces observées ce week-end !

Pour vous aider lors de ce recensement, une fiche imprimable est à votre disposition ci-dessous, téléchargeable ici :  Fiche d'aide à l'observation et au comptage

En savoir plus

Des informations détaillées sont disponibles sur le site de l'Observatoire des Oiseaux du Jardin : http://www.oiseauxdesjardins.fr/

Alors rendez-vous est donné dans les jardins les 24 et 25 janvier 2015 !

Mésange à longue queue - Aegithalos caudatus   Moineau domestique - Passer domesticus
  Mésange à longue queue - Aegithalos caudatus                  Moineau domestique - Passer domesticus      

N'hésitez pas à parler autour de vous de cette opération,
elle me semble vraiment digne d'intérêt !

Tous au jardin les 24 et 25 janvier prochains !

Pic épeichette - Dendrocopos minor  Merle noir - Turdus merula
Pic épeichette - Dendrocopos minor                                    Merle noir - Turdus merula 

Tourterelle turque • Streptopelia decaocto
Tourterelle turque • Streptopelia decaocto

Mésange nonnette - Poecile palustris
Mésange nonnette - Poecile palustris 

logo_lpo_100 vigie-nature-9333 logo_mnhn_roll

Mes Observations du Dimanche 25 Janvier 2015 entre 11 et 12 h
dans mon jardin à Boigny-sur-Bionne (Loiret - 45)

Comptage-oiseaux-25-janvier-2015


Catégorie: LES OISEAUX - Tags: , , , , , - Commentaires [5] - Billet édité le 12 janvier 2015 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Balade au coeur de la litière forestière...

Ça vit, ça saute, ça rampe, ça grouille,
la vie foisonne dans la litière de nos forêts !


Balade au coeur de la litière forestière from Avec ou sans ailes on Vimeo.

Selon Jean-Henri Fabre dans "Souvenirs entomologiques"

"Nous allons chercher bien loin spectacle nouveau pour nos méditations;
nous l'avons sous les yeux, inépuisable"

°°°0°°°

Découvrez ces acteurs aux rôles essentiels dans nos forêts

La couche superficielle qui recouvre le sol de nos forêts est constituée de matière organique qui se dépose au fil des mois : feuilles, rameaux, brindilles, pollens, spores, mycéliums, excréments et cadavres d'invertébrés, etc....
Cette litière abrite de nombreuses espèces : des collemboles (entre 0,2 et 10 mm) - des archnides (acariens de 0,2 à 1 mm, araignées de 0,5 à 20 mm et pseudoscorpions de 2 à 4 mm), des insectes, des mollusques, des crustacées terrestres,....

Collembole (Photo extraite de la vidéo de “Avec ou sans ailes“)
Photo extraite de la vidéo de "Avec ou sans ailes" ci-dessus

Tout ce petit monde participe à la régénération naturelle des forêts; La litière protège également le sol de l'érosion, des ultraviolets solaires ou encore des chocs thermiques.


Catégorie: LES COLLEMBOLES - Tags: , - Commentaires [0] - Billet édité le 22 décembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Parmi les arachnides, on compte aussi les scorpions...

Scorpion à queue jaune
Euscorpius flavicaudis
(De Geer, 1778)

Scorpion à queue jaune • Euscorpius flavicaudis
Scorpions à queue jaune (Italie) conservés dans du formol

Carte d'identité :
Synonymes : Scorpio flavicaudis, Scorpion à pattes jaunes,...
Arachnide de l'Ordre des Scorpiones, de la Famille des Euscorpiidae.
Le dimorphisme sexuel est ténu, le mâle est plus petit que la femelle, comme c'est le cas en général chez les arachnides et il possède un telson plus volumineux.
Les juvéniles plus petits que les adultes sont très clairs puis leur couleur fonce au fil des mues.
Corps de 15 à 25 mm, brun foncé tandis que les pattes sont jaunâtres à ocres.
Longue queue terminée par un telson (aiguillon) jaunâtre à ocres venimeux.
Deux grands pédipalpes terminés par une pince.
Le venin de cette espèce est considéré sans danger pour l'homme. 

Scorpion à queue jaune • Euscorpius flavicaudis   Scorpion à queue jaune • Euscorpius flavicaudis 

Habitat : Ces scorpions sont communs sur le pourtour méditerranéen du sud de la France, en Italie et en Espagne. Ils vivent cachés le jour sous les pierres ou les écorses, dans les fissures de rochers, dans les fentes et les recoins des maisons,... Ils sortent la nuit pour capturer des insectes (blattes, grillons,...), des cloportes ou des araignées qui constituent leur nourriture.

Reproduction : En août la femelle vivipare donne naissance à ses petits - 10 à 50 individus voire plus - qu'elle porte sur son dos et nourrit des proies quelle capture pendant la première semaine. Huit à dix jours plus tard, les jeunes deviennent autonomes mais ne seront adultes qu' lâge de 2 ans. L'espérance de vie de ces scorpions est de 5 à 7 ans. 

Espèces proches : Euscorpius carpathicus - E. concinnus - E. italicus - E. tergestinus ont un habitus très proche d'Euscorpius flavicaudis, aussi sont-ils très difficiles à identifier formellement à l'œil nu.

Catégorie: LES ARACHNIDES - Tags: , - Commentaires [0] par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Aidez-vous les oiseaux à passer l'hiver dans votre jardin ?

Les prémices de l'hiver sont là !

Les températures ont chuté plus ou moins et descendront sans doute encore cet hiver, les jours sont bien courts et la nourriture naturelle pour nos amis à plumes se raréfie.

Beaucoup d'entre eux comme les mésanges, les rouge-gorges, les pinsons, les verdiers sans oublier les moineaux ne migrent pas vers des régions au climat plus clément et restent sous nos latitudes.

Aussi, pourquoi ne les aideriez-vous pas à passer l'hiver dans votre jardin en leur offrant le gîte et le couvert ?

Sondage du Jardinoscope
Nourrissez-vous les oiseaux dans votre jardin ?

 

Tarin des aulnes   Verdier
Tarin des aulnes et Verdier d'Europe

MerleLe Merle qu'on ne présente plus !

Accenteur mouchet   Mésange bleue
L' Accenteur mouchet et la mésange bleue

Installez dans votre jardin une ou plusieurs mangeoires. Mettez-y des graines de tournesol et des graines en mélange pour les oiseaux du ciel que vous pouvez trouver dans les jardineries proches de chez vous. Pensez à installer aussi une coupelle d'eau pour qu'ils puissent boire.
Mettez également des nichoirs pour qu'ils puissent se mettre à l'abri en cas de grand froid ou de fortes intempéries.

Une fois le nourrissage commencé, il ne faudra surtout pas l'interrompre avant le retour des beaux jours au printemps.

MoineauLe piaf le plus populaire : le Moineau

Rouge-Gorge familier  Tourterelle
Le familier Rougegorge et l'élégante Tourterelle turque 

Mésange charbonnièreMésange charbonnière

Pinson des arbres  Bruant-zizi
Pinson des arbres et Bruant zizi


Catégorie: LES OISEAUX - Tags: , , , , , , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 18 décembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Une autre espèce de pucerons inféodée aux Bétulacées

Symydobius oblongus 
(von Heyden, 1837)

Puceron Symydobius oblongus femelle aptère vivipare 

Carte d'identité :
Arthropode de l'Ordre des Hémiptères, famille des Aphididae.
Les mâles et les femelles ovipares sont aptères et mesurent 2 à 3 mm de long.
La forme ailée de ces pucerons a les ailes veinées de nervures brunes.
Corps allongé de couleur brun-foncé plus ou moins brillant avec de larges bandes transversales foncées sur chaque tergites.
Les cornicules sont très courtes quasiment absentes.
Les antennes brunes sont constituées de 6 articles dont la moitié basale des segments 4 et 5 est plus pâle.
Les yeux sont rouges, mais peuvent parfois être noirs.

Puceron Symydobius oblongus femelle aptère vivipare

Habitat : Ces pucerons se trouvent sur les rameaux, les jeunes tiges et les branches de bouleau et d'aulne (Betulaceae), assistés par les fourmis.

Reproduction : La forme sexuelle de Symydobius oblongus (femelle aptère vivipare) se produit en Octobre-Novembre.


Catégorie: LES INSECTES - Tags: , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 26 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Chez les psychides, le mâle vole le jour, la femelle est aptère...

Talépore faux-bombyx
Taleporia tubulosa
( Retzius, 1783 )

Taleporia tubulosa • Talépore faux-bombyx - mâle ailéTaleporia tubulosa mâle ailé

Carte d'identité :
Petit lépidoptère de la Famille des Psychidae - Sous-famille des Taleporiinae.
Taille : Envergure : 15 à 19 mm LAA = 8 à 9 mm chez le mâle exclusivement car la femelle est aptère.
Tête jaune.
Ailes antérieures brun-gris avec quelques taches foncées et le bord frangé.
Ailes postérieures grisâtres.
Période de vol des mâles : de fin avril-début mai à juin.

Taleporia tubulosa femelle dans son fourreau larvaire
Taleporia tubulosa dans son fourreau larvaire

Le femelle de Taleporia tubulosa mesure 4 à 5 mm de long et n'ayant pas d'ailes, elle vit dans un petit fourreau en forme de cigare, long de 15 mm environ, fait de sable, de fragments de lichen et d'écorce liés par de la soie. Elle s'y accouple et y pond ses œufs.

On trouve Taleporia tubulosa dans son fourreau larvaire fixée sur un tronc d'un arbre (souvent un hêtre) ou fixée à un poteau ou sur un mur.

Les chenilles comme les femelles aptères se nourrissent de lichens du genre Parmelia, de matière végétale et d'insectes morts en décomposition. Elles sont actives au sol jusqu'au printemps, puis remontent le long des troncs d'arbre pour se transformer en nymphe en mai.


Catégorie: LES PAPILLONS - Tags: , , - Commentaires [1] - Billet édité le 21 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Des chenilles en chapeau pointu...!

Luffia lapidella ( Goeze, 1783 ) et Luffia ferchaultella  ( Stephens, 1850 )

Larve psyché Luffia lapidella f. ferchaultella

Carte d'identité :
Ce sont des Lépidoptères de la Famille des Psychidae présents dans une bonne partie de l'Europe.
Chez ces papillons communément appelés Psychés (papillon en grec ancien), Luffia ferchaultella est la forme femelle aptère parthénogénétique de Luffia lapidella, la forme sexuée dans laquelle les mâles sont ailés.
La larves mesure de 2,5 mm à tout au plus 3,5 mm de long au stade final.

Larve psyché Luffia lapidella f. ferchaultellaFourreau larvaire de Luffia lapidella  f. ferchaultella utilisant des lichens sur Prunus

Les larves de ces Psychidae vivent d'août à mai, dans un petit fourreau en forme de capuchon conique, légèrement incurvé, constitué de sable fin, de débris de lichen, d'algue microscopique, parfois disposé en bandes de couleurs. Au fur et à mesure de sa croissance, la larve apporte des matériaux au niveau de l'ouverture de son fourreau qui est du type annulaire.
Elles n'ont que trois paires de pattes, les fausses sont quasi inexistantes ne servant pas dans le fourreau larvaire.

Larve de psyché dans son fourreau   Larve de psyché dans son fourreau

Fourreaux larvaire de Luffia lapidella  f. ferchaultella de 2,5 mm de haut sur poteau (Novembre)

Larve psyché Luffia lapidella f. ferchaultella

Les larves dans leur fourreau restent toujours attachée à un fil de soie de sécurité avec lequel elles peuvent aller coloniser de nouveaux milieux en profitant de courants d'air ou de vents porteurs sur de grandes distances comme le font certaines araignées.
Grégaires, on peut les voir en nombre sur des troncs d'arbres ou des branches de prunellier, sur des poteaux de clôture ou des rochers où elles se nourrissent de lichen.

Larve psyché Luffia ferchaultella et son fil de soie


Catégorie: LES PAPILLONS - Tags: , - Commentaires [0] - Billet édité le 20 novembre 2014 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Fin »