Haut

Scoop.it
newsletter-du-JardinOscope

Le JardinOscope, toute la vie animale de nos parcs et jardins

Le JardinOscope vous présente les hôtes plus ou moins discrets de nos parcs et jardins ainsi que toute la faune de notre si belle nature. Je les photographie au hasard de mes rencontres et de mes observations ne me séparant jamais de mon matériel photo...





Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3

C'est la "grosse" araignée noire qui fait crier madame !

Araignée des maisons ou Tégénaire domestique
Tegenaria domestica


Araignée Tégénaire sp.

Carte d'identité:
Cette Arachnide de la famille des Agelenidae, est l'impressionnante mais néanmoins inoffensive araignée qui "fait crier Madame" quand elle en découvre une dans la baignoire.
Il en existe 130 espèces dans le monde, dont 70 répertoriées en Europe.
Taille: La taille du corps,
brun-foncé à noir, de la Tégénaire domestique n'excède pas 8 à 10 mm chez le mâle pour 10 à 15 mm chez la femelle adulte, son envergure pattes comprises pouvant mesurer jusqu'à 6 ou 7 cm.

Tegenaria gigantea   Tegenaria gigantea

Tegeneria domestica est solitaire et ne change pas d’endroit durant le jour; c’est la nuit qu’elle est active et qu'elle confectionne sa toile.
Ces araignées vivent surtout dans des lieux assez humides: salle de bain, cave, garage, sous les avant-toits et dans les cavités des murs de pierre. Ci-dessus, elle s'est installée sous le couvercle du réservoir de récupération d'eau de pluie en compagnie d'un escargot.
Elle y tisse sa toile horizontalement dans les angles sombre des murs et y aménage une cache qui lui permet d'attendre et de guetter ses proies.

La tégénaire à l’affût, paralyse sa proie prise au piège en lui injectant, à laide de ses chélicères, un poison neuro-toxique et nécrosant.
Elle se nourrit d'autres Arthropodes, généralement plus petits qu'elle. Elle inocule d'abord un enzyme dans sa proie qui va la liquéfier puis, l'absorbera en l'aspirant.
Ces araignées sont très utiles pour nous débarrasser de toutes sortes d'insectes comme les mouches, les blattes, et autres volatiles indésirables dans la maison.

Tégénaire sp. femelle

Reproduction: Si un mâle vient pour l’accouplement, en mai-juin, préalablement, il touche la toile tissée par la femelle avec un certain rythme pour savoir si celle-ci l'accepte dans son gîte. Après l'accouplement, il ne lui reste plus qu'à s’enfuir (si la femelle lui en laisse le temps) sinon il fait office de repas ! C'est comme ça, dans la nature !

°°°0°°°

Une autre espèce voisine

Tegenaria atrica

Tegenaria atrica mâle

Cette espèce se distingue par sa grande taille, ses marques noires sur l'abdomen et l'absence d'anneaux sur ses pattes. La photo ci-dessus présente un mâle en errance un soir d'octobre dans la maison dont le corps mesure 16 mm de long ( les pattes avant font 4 cm de long ). Les femelles généralement restent tranquilles dans leur toile.

Tegenaria atrica mâle Tegenaria atrica mâle
Tégénaire atrica mâle en errance nocturne

Tegenaria-atrica mâle
Tégénaire atrica mâle

Tégénaire femelle  Tégénaire femelle portrait
Tégénaire sp. femelle

Tégénaire  Tégénaire-sp
Tégénaire sp. (femelle) sur sa toile en nappe


Catégorie: LES ARACHNIDES - Tags: , , - Commentaires [3] - Billet édité le 19 juillet 2009 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: C'est la "grosse" araignée noire qui fait crier madame !

    c'est vrai que parfois elles sont grosses grosses alors forcément c'est pas très agréable quand elles nous courent entre les jambes !! hihihi

    Posté par Framboise, 20 juillet 2009 à 15:32 | | Répondre
  • groupe atrica...

    Surtout en France, vaut mieux parler du "groupe atrica" regroupant Tegenaria atrica, saeva et duellica... indiscernables dur photo !
    Richard

    Posté par richardunord, 29 novembre 2011 à 08:32 | | Répondre
  • Merci Richard pour ces précisions sur les variantes des "Atrica". [Clin d oeil]

    Posté par Patrick L, 29 novembre 2011 à 20:12 | | Répondre

Nouveau commentaire


Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil