Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Les aliments bio attireraient davantage ces mites au logis !

Pyrale des fruits secs
Plodia interpunctella

(Hübner, 1813)

Pyrale-des-fruits-secs 

Carte d'identité :

Synonyme : Teigne  indienne des fruits secs, Mite du blé.
Microlépidoptère de la Famille des Pyralidae, sous-famille des Phycitinae, tribu des Phycitini.
Taille : envergure 16 à 20 mm - LAA = 7 à 10 mm
Ailes antérieures beige-cuivré sur le tiers haut et rouge-cuivré avec des bandes brun-foncé sur les deux tiers vers l'apex.
Ailes postérieures gris clair avec une rayure jaune ou rougeâtre près du bord.

Période de vol : Espèce commune, parfois en nombre important, visible pratiquement de février à novembre - Il y a plusieurs générations par an surtout si les conditions de température sont favorables. Dans la chaleur de nos habitations, les larves peuvent se transformer en papillon en moins d'un mois. 

Reproduction : Une femelle pond entre 200 et 300 œufs gris-blanchâtre directement sur la nourriture. L'incubation ne dure que quelques jours. Les chenilles sont blanchâtres ou jaune-pâle avec une tête brune. Elles peuvent être teintées par les aliments qu'elles consomment. Selon les températures ambiantes, le stade larvaire peut durée de 2 à 40 semaines. En dessous de 13-15°C, le développement s’arrête presque complètement. Au dernier stade avant la chrysalisation, elles mesurent 10 à 12 mm de long. Ces mites peuvent hiverner à l'état de larves, la diapause se déroulant dans un cocon de soie.
La métamorphose qui dure à peine 2 semaines a lieu dans une fente ou une fissure, souvent en hauteur et éloignée de la source alimentaire.
L'imago vit environ 1 mois.

Larve-Pyrale-des-fruits-secs-2   Larve-Pyrale-des-fruits-secs

Habitat : Ces mites dites domiciliaires originaires d'Inde, ont été introduites en Europe par des importations de produits alimentaires.  
Ainsi, les chenilles peuvent vivre dans les réserves de céréales et de produits dérivés, les noix, les aliments pour animaux, les graines pour oiseaux, les fruits secs, le chocolat, etc... qui se trouvent dans nos placards. Les produits vendus en vrac dans le circuit bio seraient plus sensibles (sans doute parce que sans pesticide) que ceux conditionnés du circuit traditionnel.
Elles peuvent également vivre dans des entrepôts de céréales, dans les moulins, les boulangeries, les granges...

Le saviez-vous

Comment éviter d'être infesté par la pyrale des fruits secs ?

• Contrôler à l’arrivée les denrées pour détecter une éventuelle présence
• Maintenir au plus bas la température et stocker le moins longtemps possible
• Conservez vos denrées dans des boites étanches, nettoyez bien les locaux inoccupés
• Nettoyez et aérez régulièrement les réserves
• Les stocks légèrement attaqués doivent être isolés et très rapidement transformés
• Transformer et/ou jetez rapidement les stocks attaqués
• Faire 3 traitements à intervalle de 2 à 3 semaines avec un produit biologique autorisé.


Catégorie: LES PAPILLONS - Tags: , , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 14 août 17 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Les aliments bio attireraient davantage ces mites au logis !

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil