Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 477 abonnés

Comment lutter naturellement contre les carpocapses ?

SOS plante
SOS Plante malade

Carpocapse des prunes
Grapholita funebrana

(Treitschke, 1835)

carpocapse-2

Observations :

Les fruits présentent un rejet gommeux à la surface du fruit et des galeries superficielles, puis deviennent mous et finissent par tomber.
En ouvrant le fruit en deux, on découvre une cavité pleine d'excrément au voisinage du noyau et un ver rose vif, à tête brun-foncé qui s'y développe : il s'agit de la chenille du carpocapse des prunes, un ravageur des arbres ou arbustes du genre Prunus (prunier, prunellier, pêcher, abricotier,...) qui peut causer des dégâts considérables dans un verger.

Si les dégâts des chenilles de première génération passent souvent inaperçus, les chenilles de la seconde génération occasionnent des pertes importantes pour les variétés de fruits plus tardives.

carpocapse-3   carpocapse-4

Carte d'identité :

Synonymes : Cydia funebrana, Laspeyresia funebrana, Grapholita funebrana.

Le carpocapse des prunes est un lépidoptère de la famille des Tortricidae.
Papillon gris cendré mesurant 15 mm d'envergure - LAA = 8 mm.
Ses ailes antérieures sont gris-brun mat avec des dessins sombres diffus et une tache cendrée légèrement marquée à l'angle externe. Les ailes postérieures sont gris-foncé uniforme.

Source photo Au Bio Jardin

Il y a deux générations par an, une en mai/juin, la seconde en juillet/août.
Chaque femelle peut pondre environ une cinquantaine d'œufs déposés isolément sur les fruits. A peine éclos, le "ver" pénètre dans le fruit.
La chenille qui peut mesurer jusqu'à 12 mm de long au dernier stade larvaire, est d'abord claire, puis rose rougeâtre d'aspect soyeux, avec la tête brun-sombre.
Elle se développe dans le fruit dont elle se nourrit puis se dissimule dans l'écorce de l'arbre hôte ou dans le sol pour se nymphoser.

Les larves du dernier stade passent l'hiver dans un cocon tissé le plus souvent dans les anfractuosités de l'écorce du fruitier et se nymphosent au printemps, fin mars. Les larves de la deuxième génération se développent à partir de fin juin.

Remèdes :

Traitements préventifs :

  • Ramassez tous les fruits tombés au sol,
  • Chaulez les troncs des arbres fruitiers en hiver,
  • Installez des pièges à phéromones (piégeage sexuel des mâles) dès les mois d'avril-mai.
  • Installez dès le mois de mai des bandes pièges (carton ondulé) sur les troncs et les branches pour capturer les larves qui cherchent un abri pour se métamorphoser. Il faut ouvrir régulièrement les cartons de juin à août pour tuer les larves qui s'y sont cachées.
  • Vous pouvez aussi ensacher les fruits avec des sacs spécialement conçus pour les protéger.

Sachet pour fruits en micropapier www.matelma.com

Traitements curatifs :

  • L'usage des produits insecticides - à base de pyréthrine - est carrément déconseillé, il faut rester attentif à leur impact sur la faune utile dans un but de protéger particulièrement les punaises prédatrices ainsi que les hyménoptères parasites qui contribuent à réduire les populations du ravageurs.
  • Les traitements à posteriori sont de toutes façons inefficaces car une fois que les larves sont dans les fruits, elles sont inaccessibles.

carpocapse

Autre espèce proche :

Source photo: Flickr

Carpocapse des pommes - Cydia (Laspeyresia) pomonella :
Longueur des ailes 8 à 10 mm.
Ailes antérieures grisâtres à stries transversales foncées et une zone cuivrée à la pointe avec des rayures jaunes.
Période de vol de juin à octobre.
La chenille à tête foncée est d'abord jaune pâle, puis rouge clair. Elle creuse les pommes - plus rarement les poires - pour se nourrir au cœur du fruit.


Catégorie: LES PAPILLONS - Tags: , , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 10 août 19 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Comment lutter naturellement contre les carpocapses ?

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3