Haut

newsletter-du-JardinOscope
Logo_2006




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Ces chenilles défoliatrices nuisent aux rosacées arbustives

Zygène des Épines
Aglaope infausta

(Linnaeus, 1767) 

Source: Flickr

Carte d'identité :

Synonymes : Aglaope des haies, Zygène de l'Amandier
Lépidoptère de la Famille des Zygaenidae, sous-Famille des Chalcosiinae, tribu des Aglaopini.
Envergure : 15 à 20 mm maxi.
Mâle et femelle sont semblables, avec un collier rouge
Le thorax est noir, barré d'une bande rouge.
Le corps est couvert de poils.
Ailes antérieures gris-foncé - noir avec des taches de couleur rouge, très rarement jaunes.
Ailes postérieures rouges bordées de noir. 
Antennes grises pectinées chez les deux sexes.

Zygène-des-Epines-2

Zygène-des-Epines   Zygène-des-Epines-3

Cycle de vie : C'est une espèce univoltine dont les chenilles sont observables au dernier stade de leur développement de mai à mi-juin, mesurant alors 10 à 12 mm de long. Elles  sont jaunes sur les flancs et le dos, avec des bandes sur les côtés et le dos violettes et gris d’argent, ourlées de noir. Elles vivent essentiellement sur des rosacées arbustives comme les Prunus, Aubépine, Amélanchier et Cotoneaster. En mai et début juin, la présence des chenilles âgées en groupe entraîne des défoliations importantes pouvant être fatales pour certains arbres ou arbustes selon le degré d'infestation.

La période de vol s'étale de juin à mi-juillet; les papillons assez communs dans le sud de la France notamment en région méditerranéenne sont beaucoup plus rares voire absents dans la moitié nord de l'héxagone. Ils s'accouplent dès leur émergence, pondent et et meurent peu de temps après.

Les jeunes chenilles se nourrissent de quelques feuilles puis s'enferment dans un cocon en soie caché sous l'écorce de l'arbre hôte de mi-juillet-août jusqu'à la fin de l'hiver.
Au printemps, quand l'arbre débourre et que les jeunes feuilles tendres poussent, les chenilles commencent à les manger par la face inférieure. Pendant leurs 3 semaines de croissance, les chenilles de plus en plus voraces ne laissent alors que les nervures des feuilles. La nymphose dure quatre semaines jusqu'à l'émergence des imagos.


Catégorie: LES PAPILLONS - Tags: , , , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 04 juin 18 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Ces chenilles défoliatrices nuisent aux rosacées arbustives

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil