Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


En Afrique elles forment des dortoirs de milliers d'individus

Bergeronnette printanière
Motacilla flava - Western Yellow Wagtail

Bergeronnette printanière • Motacilla flava

Carte d'identité :

Passereau migrateur de la famille des Motacillidae.
Taille : 17 cm de long
Envergure : 23 à 27 cm.
Poids: 20 à 23 g.
Durée de vie : 8 ans.

Oiseau  à l'allure allongée avec une longue queue et de grandes pattes noires.
Le mâle a un plumage à dominante jaune-vif sur toute la poitrine et le ventre, vert-olive sur le dessus, les ailes gris-brun.
La tête est gris-bleu clair avec un sourcil blanc au dessus des yeux noirs.
Chez la femelle, le dessous est moins jaune et sa livrée est globalement plus terne.
Les juvéniles au plumage proche de celui de la femelle sont davantage olive.

Le saviez-vous

Une multitude de sous-espèces

La Bergeronnette printanière se décline en plusieurs sous/espèces qui fréquentent différentes régions d'Europe : 
B. nordique • M. thunbergi ( Scandinavie) - B. des Balkans • M. feldegg (Balkans) - B. d'Italie • M. cinereocapilla (Italie) - B. flaveole • M. flavissima (Îles Britaniques) - B. Ibérique • M. ibérica (Espagne).
Elles différent les unes des autres essentiellement par la coloration de la tête. Il est possible d'en observer certaines au moment des flux migratoires.

Voix :

Le cri est un "psi" doux légèrement descendant. Chant heurté composé de 3 à 4 notes rêches.

Habitat :

Cette espèce migratrice passe l'hiver en Afrique, au sud du Sahara. Elle reparaît en France tôt au printemps - mi-mars - dans les prairies humides et les marais de plaines ou du littoral où elle revient pour nicher. En France, on la rencontre surtout le long du littoral atlantique, le long du Rhône, de la Seine, de la Loire et plus massivement dans le Nord-Est du pays.

Reproduction :

Il peut y avoir deux nichées par an de mai à août. Le nid constitué de brins d'herbe et de racines garni de crins et de laine est construit à terre dans l'herbe, bien caché le long d'un fossé ou d'un talus. La femelle y pond 4 à 6 œufs blanc-sale mouchetés qu'elle couve seule pendant une douzaine de jours. Les jeunes quittent le nid au bout de 15 à 17 jours. La petite famille entreprend des déplacements de plus en plus grands dès le mois d'août afin de préparer les jeunes à la prochaine migration du mois de septembre.

Régime :

Les Bergeronnettes printanières sont insectivores, elles se nourrissent surtout d'insectes volants : diptères, petits coléoptères, papillons,... qu'elles capturent le plus souvent en plein vol.

Confusion possible : avec la Bergeronnette des ruisseaux dont le mâle a le même dessous jaune, le dos gris et la gorge noire en période de reproduction puis blanchâtre été comme hiver; la femelle et les jeunes n'ont pas de tache noire à la gorge. Les pattes sont roses, la queue plus longue.
   

Catégorie: LES OISEAUX - Tags: , , - Commentaires [0] - Billet édité le 09 févr. 16 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: En Afrique elles forment des dortoirs de milliers d'individus

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil