Voilà de jolis petits canards sauvages hivernants

Sarcelle d'hiver
Anas crecca

(Linnaeus, 1758)

Sarcelle d'hiver - Anas crecca - femelle
Sarcelle d'hiver - Anas crecca femelle

Carte d'identité :

Oiseau palmipède de la Famille des Anatidae.
Taille : 34 à 43 cm.
Envergure : 53 à 60 cm.
Poids : 250 à 400 grammes.
Longévité : Une quinzaine d'années environ.
Petit canard dont l'aspect du mâle et celui de la femelle sont très différents :

  • Le mâle a un plumage nuptial gris-brun avec miroir noir et vert métallique sur l'aile soulignée d'une bande blanche à l'avant. Le ventre est blanc. Tache jaune sous la queue (croupion) bordée de noir. La tête brune à bandeau vert englobant l'œil et se terminant sur la nuque.
    Hors période nuptiale, après la mue, le mâle revêt un habit plus terne comme celui de la femelle, entièrement brun et beige.
  • La femelle a un plumage plus uniformément brun, les ailes sont marquées par un miroir vert (pas toujours bien visible). La poitrine est crème tachetée de noirâtre, le ventre est blanc. Trait sourcier peu visible

Bec orangé et olive et pattes gris-noir chez l'un comme chez l'autre.

Voix : Pousse des "kruck" clairs ou émet des sifflements. 

Sarcelle d'hiver - Anas crecca - Mâle
Mâle à la tête brun-roux avec son bandeau vert sur l'œil entouré d'un liseré blanc

Habitat :

Ces petits canards communs en hiver en France, vivent en groupes en dehors de la période de nidification. Ils sont ponctuellement nicheurs en été. Ils affectionnent les marais, les lacs et étangs, les retenues d'eau qui ont une abondante végétation palustre.

Régime :

L'activité de la sarcelle est essentiellement crépusculaire et nocturne, aussi se repose-elle dans la journée. C'est un canard de surface, qui ne plonge pas sous l'eau sauf éventuellement la tête, qui aime les plans d'eau peu profonds où il peut chercher sa nourriture composée de végétaux, de graines de plantes aquatiques, de molusques, d'insectes et d'animaux aquatiques qu'elle trouve en filtrant la vase. 

Reproduction :

De très nombreuses sarcelles qui hivernent en France, migrent vers la Scandinavie, la Russie ou la Sibérie occidentale à la fin de l'hiver. Cette espèce migratrice partielle nidifie néanmoins dans toute l'Europe tempérée.
Il y a une nichée par an qui se produit entre avril et juin. Le nid est installé à terre, dans une épaisse végétation à proximité de l'eau. La femelle pond 8 à 10 œufs gris-jaunâtre, qu'elle couve seule pendant 3 semaines environ.

Sarcelle d'hiver - Anas crecca - Mâle


Catégorie: LES OISEAUX - Tags: , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 02 févr. 16 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Voilà de jolis petits canards sauvages hivernants

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil
  • Arboretums
  • Art-Culture-Nature
  • La-faune
  • La-flore
  • Le-ChampignOscope
  • Jardins-remarquables
  • Le-Jardinage
  • Le-Pense-jardin
  • Les-Minéraux
  • Réserves-naturelles
  • Voyages

Logo-AAAE

Feuille-1
Feuille_2
Feuille_3