Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Week-end de comptage national des oiseaux des jardins !

La LPO et le Muséum National d'Histoire Naturelle

organisent les 24 et 25 janvier 2015

la 3ème édition du comptage national des oiseaux des jardins.

Chardonneret élégant - Carduelis carduelis
Chardonneret élégant - Carduelis carduelis

Le succès des comptages de Janvier 2013 et 2014 avec plus de 100.000 oiseaux observés dans près de 3 000 jardins participants sur le territoire national, encourage la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle à organiser dans le cadre d'un programme de sciences participatives, la troisième édition d'un grand comptage national des oiseaux dans nos jardins, le dernier week-end de janvier, à savoir les 24 et 25 janvier 2015. 

Bien sûr, pour ce nouveau week-end de comptage, les organisateurs espèrent avec la mobilisation la plus importante possible, collecter encore plus d'informations que les années précédentes.

Petits et grands, experts ou amateurs, seul ou en famille, vous êtes tous invités à prendre part à ce recensement pendant 1 heure dans votre jardin. Toutes les personnes qui ne connaissent pas encore ce programme et qui souhaitent y prendre part pour la première fois ce week-end, sont bien sûr les bienvenues ! Tout le monde peut y participer ! Il n'est pas nécessaire d'avoir un matériel spécialisé ou des connaissances particulières. Un crayon et un papier et c'est parti !

Si la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle disposent d’assez de données, les comparaisons qui pourront être effectuées avec les années passées aideront les scientifiques à répondre à de nombreuses questions sur l'impact de l'homme et des changements globaux sur les espèces d'oiseaux de nos jardins. 

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à inviter à participer le plus grand nombre de personnes.

Accenteur mouchet - Prunella modularis   Pinson des arbres - Fringilla coelebs
Accenteur mouchet - Prunella modularis                              Pinson des arbres - Fringilla coelebs     

Mode d’emploi pour participer :

  • La première chose à faire est de choisir un jour. Samedi 24 ou dimanche 25 Janvier 2015 ? A vous de voir !
  • Maintenant il faut trouver le lieu !
    • Vous possédez déjà un jardin inscrit dans l’Observatoire ? Vous pouvez alors effectuer le recensement dans ce jardin.
    • Vous êtes en déplacement, en vacances ou ailleurs ? Vous pouvez alors inscrire un autre jardin, qu’il s’agisse d’un jardin privé, d’un parc public, de votre lieu de travail….
    • Vous avez envie de vous investir encore plus dans ce comptage ? Il vous est possible de réaliser plusieurs comptages dans plusieurs jardins au cours du week-end !
  • Il ne vous reste plus qu’à observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d’observation est libre, à vous de le choisir. Il faut tout de même garder à l’esprit que le matin reste le moment le plus propice à l’observation.
  • ATTENTION : afin d’éviter de compter 2 fois le même oiseau, il est important de ne noter que le nombre maximal d’oiseaux d’une même espèce vu en même temps ! Par exemple, si vous comptez 4 moineaux, puis 2, puis 3, ne retenez que 4 moineaux. De même, il est important de ne noter que les oiseaux posés dans le lieu d’observation et non ceux qui ne font que le survoler.
  • La dernière étape est de faire parvenir vos observations sur le site de l’Observatoire. Si vous n’êtes pas encore inscrit, cela ne vous prendra que quelques petites minutes !
     
    Pour connaitre la procédure d’inscription ainsi que le fonctionnement du site de l’Observatoire, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique : Participer : mode d’emploi.
     

Mésange bleue - Cyanistes caeruleus
Mésange bleue - Cyanistes caeruleus 

Un problème d’identification ?

Pas de panique ! Prenez une photo de l’individu en question et envoyez-la à l’adresse de l’Observatoire (oiseauxdesjardins@lpo.fr) avant le 28 février 2015. la LPO vous aidera à l’identifier afin de pouvoir l’ajouter à la liste des espèces observées ce week-end !

Pour vous aider lors de ce recensement, une fiche imprimable est à votre disposition ci-dessous, téléchargeable ici :  Fiche d'aide à l'observation et au comptage

En savoir plus

Des informations détaillées sont disponibles sur le site de l'Observatoire des Oiseaux du Jardin : http://www.oiseauxdesjardins.fr/

Alors rendez-vous est donné dans les jardins les 24 et 25 janvier 2015 !

Mésange à longue queue - Aegithalos caudatus   Moineau domestique - Passer domesticus
  Mésange à longue queue - Aegithalos caudatus                  Moineau domestique - Passer domesticus      

N'hésitez pas à parler autour de vous de cette opération,
elle me semble vraiment digne d'intérêt !

Tous au jardin les 24 et 25 janvier prochains !

Pic épeichette - Dendrocopos minor  Merle noir - Turdus merula
Pic épeichette - Dendrocopos minor                                    Merle noir - Turdus merula 

Tourterelle turque • Streptopelia decaocto
Tourterelle turque • Streptopelia decaocto

Mésange nonnette - Poecile palustris
Mésange nonnette - Poecile palustris 

logo_lpo_100 vigie-nature-9333 logo_mnhn_roll

Mes Observations du Dimanche 25 Janvier 2015 entre 11 et 12 h
dans mon jardin à Boigny-sur-Bionne (Loiret - 45)

Comptage-oiseaux-25-janvier-2015


Catégorie: LES OISEAUX - Tags: , , , , , - Commentaires [5] - Billet édité le 12 janv. 15 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Week-end de comptage national des oiseaux des jardins !

    Bonjour,
    J’habite à la campagne en Normandie (Trouville sur mer). Ma maison est située au milieu des champs, mais la mer est à 2 km à vol d'oiseaux.
    J'ai décidé de nourrir les oiseaux du ciel cet hiver.
    En décembre, j'avais 5 à 6 mésanges, 2 rouges gorges, 4 à 5 grives, 2 merles qui fréquentaient mon jardin.
    Au début, j'ai mis des boules de graisses et des distributeurs de graine de tournesol. Puis, j'ai fabriqué des mangeoires avec des bouteilles accrochées dans les arbres, j'ai également coupé une gouttière en PVC en 2, l'autre moitié recouvrant la 1ere tout en laissant une ouverture en façade, je l'ai accroché grâce à des fixations de gouttière.
    Cela me sert de grandes mangeoires que je remplie de pâtes ou riz, patates, semoule, polenta, cuits sans sel, mélangés à de la margarine, graines, restes de pain, restes alimentaires comme les pommes, couenne et gras du jambon etc...
    Depuis, la population des oiseaux venant se nourrir dans mon jardin a considérablement augmenté. 15 mésanges environ, une vingtaine de moineaux, et une cinquantaine de grives qui se déplacent en groupe.
    Les petits oiseaux ne sont pas un problème car ils se perchent dans les arbres.
    En revanche, les grives m'occasionnent de nuisances. Mon toit en ardoise est neuf, je viens de le refaire intégralement, les grives se perchent sur l'antenne et la cheminée. Depuis... 1 quart de mon toit est recouvert de fientes qui ne partent pas avec les pluies, Je dois laver ma voiture tous les jours car également souillée. Au printemps, je vais refaire mon ravalement mais je constate que mes murs sont éclaboussés par les fientes des grives et je n'ai pas envie de voir mes façades de nouveaux souillées.
    J'ai décidé de diminuer l'alimentation progressivement.
    Ce matin je n'ai mis que la moitié des rations habituelles... les grives se battent, se volent dans les plumes car il n'y a plus assez d'aliments pour toutes (sous l'indifférence des mésanges et moineaux qui eux se nourrissent à leurs faim)
    Comment faire pour diminuer la population de grives tout en conservant les mésanges et autres petits oiseaux qui, eux, n'apportent aucune nuisance ?
    J'ai remarqué que les petits oiseaux se contentent de graines de tournesol et boules de graisses et ne sont pas en concurrence avec les plus gros oiseaux
    Je me rends compte que j’ai commis des erreurs.
    Je souhaitais nourrir quelques oiseaux (J’aime les oiseaux et c’est avec beaucoup de plaisir que je les regarde) mais je me retrouve avec des nuées grives venant des champs qui volent en groupe. Je ne peux plus faire face à cet « invasion » à causes des déjections…
    Au printemps arriveront les pigeons et autres gros oiseaux que je ne souhaite pas fidéliser. Quant aux mouettes, je les entends mais je ne les ai jamais vues dans le jardin.
    Pourriez-vous me conseiller, m’aider, je suis une novice dans ce domaine
    Merci
    Nicky

    Posté par Nicky, 25 janv. 15 à 16:56 | | Répondre
    • Bonjour,

      A mon avis il ne s’agit sans doute pas de grives qui sont plutôt discrètes et ne vivent pas en bande, mais plutôt d’Étourneaux sansonnet qui très grégaires peuvent former des bandes de centaines voire de milliers d’individus. Ils sont très voraces et capable de manger à peu près tout ce qu’ils trouvent (pain, déchets, os,…).
      Voir le fiche concernant les Étourneaux : http://jardifaune.canalblog.com/archives/2006/12/16/3446402.html

      La première chose à faire en cas d’invasion est de leur ”couper les vivre” pour les obliger à prospecter ailleurs en espérant qu’ils n’aient pas élu domicile pour passer leurs nuits dans vos arbres !!

      Bon courage

      Cordialement

      Posté par Patrick L, 25 janv. 15 à 16:58 | | Répondre
  • je viens de cliquer par hasard sur "blog à suivre",et hier,j'ai justement installé de la nourriture pour les oiseaux de mon jardin afin de les photographier.... j'ai suspendu des boules de graisse aux baleines d'un parasol devant lam aison et un anneau mettalique avec des graines aglomérées)) les mesanges n'ont pas tardées à venir.
    on a aussi acheté une sorte de nichoir qu'on a d' abord suspendu sur le fil a linge au fond du jardin : succes immediat et on a voulu le rapprocher de ma maison,parceque pour les photos c'etait un peu loin. sur une des facades il y a une ancienne charnière mettalique de porte (la maison est une ancienne etable) et en suspendant le nichoir a cet endroit,les oiseaux ne viennent pas.
    est ce trop pres de la maison? je vais mettre des photos sur mo blog dans la journée pour montrer..... j'attends que le soleil se leve un peu )))
    je suis en bretagne dans le morbihan

    Posté par sirenemelusine, 26 janv. 15 à 09:03 | | Répondre
    • C'est effectivement un spectacle agréable que d'observer les va-et-vient des oiseaux aux postes de nourrissage en période hivernale.
      Quant aux nichoirs, pendant les frimas de l'hiver, ils ne servent qu'occasionnellement d'abri; il faut attendre le printemps qui correspond à la période de nidification et de reproduction pour voir si effectivement les nichoirs installés vont être choisis ou non par les charmants hôtes de nos jardins. D'une année à l'autre, tous les nichoirs ne sont pas systématiquement occupés, c'est selon l'humeur de nos amis ailés !

      Pour en savoir plus, je te conseille de lire l'article :"Les nichoirs doivent être posés en automne…"
      http://jardifaune.canalblog.com/archives/2006/11/15/3177884.html

      Posté par Patrick L, 26 janv. 15 à 10:39 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil