Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 480 abonnés

Un papillon déroutant par la variabilité de son habitus...

Petit Mars Changeant
Apatura ilia
(Denis et Schiffermüller, 1775)

Petit Mars Changeant • Apatura-ilia (forme-clytie)Spécimen Apatura ilia femelle - Loiret, début août

Carte d'identité :
Papillon diurne de la Famille des Nymphalidae, sous-famille des Apaturinae.
Envergure : 50 à 60 mm
Le dessus des ailes est brun sombre ou brun jaunâtre (clytie) et une bande blanche traversant les ailes antérieures et postérieures.
Seul le mâle présente des reflets irisés bleus à la face supérieure des ailes qui changent selon l'incidence de la lumière.
Les ailes antérieures portent un ocelle noir cerné de fauve (qui le différencie du Grand Mars changeant qui n'en a pas).
Les ailes postérieures ont également un ocelle noir cerné de fauve.
Le revers des ailes est brun marqué de taches blanches.
L'extrémité ocre des antennes le distingue aussi de son grand frère.

Habitat : Bois, lisières, bords de cours d'eau, jardins.
Période de vol : De mai à septembre, le Petit Mars Changeant passe le plus clair de son temps dans les arbres ne venant au sol que pour se désaltérer et se nourrir sur les sols humides ou sur des excréments.

Plantes hôtes : Peupliers trembles, saules marsault.
Reproduction : Il y a une à deux générations par an, mai-juin puis en août-septembre.
Les œufs en forme de dôme sont verts, côtelés, et portent une tâche violette au sommet.
La chenille de 50 mm au dernier stade, est verte ou jaunâtre, ornée de deux lignes latéro-dorsales rouge et jaune comme les stries des côtés de l'abdomen et porte une paire de petites cornes jaunes sur la tête.
La chrysalide vert-argenté est fixée aux feuilles ou aux brindilles de la plante hôte.
Cette espèce hiverne à l'état de jeune chenille, devenue brune, collée à une brindille.

Confusion possible : Avec le Sylvain (Limenitis camilla) mais la présence des reflets bleus violets très caractéristiques, et des ocelles bruns sur le dessus des ailes permet de le différencier facilement. Le Grand Mars (Apatura iris) est aussi très proche comme évoquer ci-dessus.


Catégorie: LES PAPILLONS - Tags: , , , , - Commentaires [0] - Billet édité le 08 août 13 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Un papillon déroutant par la variabilité de son habitus...

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3