Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Un nichoir à moineaux en terre cuite…

Ces poteries, inspirées du XVIIème siècle, en forme de cruche, munie d'un col pour que les oiseaux puissent entrer et sortir facilement sont destinés à encourager les oiseaux à nicher à proximité de la maison. La plupart des oiseaux jouent un rôle essentiel dans la lutte contre les insectes nuisibles et la protection de toutes sortes de plantes dans nos parcs et jardins comme dans la nature en général.

Poterie_a_moineau

La fabrication des nichoirs en terre, à l'origine, est un travail d'artisan, tournée à la main. La base est une cruche ronde aplatie sur le côté et avec une ouverture circulaire. Après une ou deux semaines, l'argile étant sèche, le pot est placé dans un four à 1200°C. Après 12 heures de cuisson, la poterie devient très dure et imperméable. Le nichoir peut alors être installé.

Il est possible aujourd'hui d'en fabriquer soi-même en terre auto-durcissante qu'on peut trouver dans les boutiques de loisirs créatifs. Cette terre auto-durcissante évite la cuisson et peut également être décorer à votre idée.

Le diamètre d'entrée doit être de 28 à 32 mm pour les nichoirs destinés aux mésanges charbonnières, aux mésanges bleues, aux rouges-gorges ou aux moineaux. Les nichoirs ayant une ouverture plus grande seraient accessibles pour ces petits oiseaux, mais la pratique a montré que bien souvent, ils en étaient chassés par les plus gros.

Coloquinte   Nicoir___moineau

Vous pouvez aussi utiliser des coloquintes ramassées au jardin à l'automne. Percées d'un trou d'envol et fermement fixées au mur car extrêmement légères, ce sont de parfaits nichoirs.

Un nichoir doit être complété d'un bâton d'envol constitué d'un tronçon d'une solide branche. Le pot doit être accroché à un mur (ou à un arbre) dans un endroit tranquille, hors de portée du prédateur naturel des oiseaux - le chat,  la sortie orientée si possible vers l'est, à l'abri de la pluie.

En mettant les nichoirs en place dès l'automne, vous offrez des abris aux oiseaux pour dormir en hiver et vous augmentez vos chances de les voir y nidifier au printemps suivant.

Un nettoyage par an suffit. Pour cela, contentez vous de vider le nichoir après le départ des jeunes.

Ailleurs sur le web

Les oisillons tombés du nid ne sont pas tous en danger ! - selon la LPO
Vous êtes nombreux, chaque année, à solliciter la LPO pour de jeunes oiseaux tombés du nid. Etant rarement abandonnés, il est souvent préférable de les laisser sur le lieu de leur découverte. Voici quelques conseils pour les aider à survivre dans leur milieu naturel.
https://www.lpo.fr

Catégorie: LES OISEAUX - Tags: , , , - Commentaires [1] - Billet édité le 01 mars 09 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Un nichoir à moineaux en terre cuite…

Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil