Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 477 abonnés

L' Anthidie, une petite abeille solitaire cotonnière…

Anthidie à manchettes
Anthidium manicatum

Anthidie à manchettes • Anthidium manicatumAnthidium manicatum sur fleur de joubarde

Carte d'identité:
Hyménoptère solitaire de la famille des Megachilidae.
Le corps est court - de 10 à 17 mm, le mâle est plus grand que la femelle.
Tête noire.
L'abdomen noir présente des demi-bandes jaunes disposées de chaque côté des tergites légèrement velu.
Les 2 derniers tergites des mâles sont équipés d'épines latérales.
Présence d'une "brosse" ventrale chez les femelles, appelée scopa, pour récupérer des fibres végétales et le pollen.

Anthidium sp.

Ces abeilles ont l'habitude de délimiter leur territoire et attaquent violemment avec leurs crochets terminaux abdominaux tous les autres insectes (guêpes, abeilles ou les autres mâles de son espèce) venant empièter dans son espace.

Cette abeille cotonnière, commune de juillet à septembre, fait son nid dans les cavités d'un arbre, d'une tiges creuse ou d'un mur et le garnit de poils laineux extraits de différents végétaux (Lychnis coronaria, Stachys byzantina, Echium vulgare, etc...) grâce à ses mandibules faites pour carder les plantes. L' Anthidie carde et feutre ces diverses substances végétales pour former des cellules, en y mélangeant de la terre. Dans ces cellules, la femelle dépose avec de la nourriture, un œuf qui passe à l'état de larve, puis à celui de nymphe, et au printemps suivant l'imago sort hors de cet habitat préparé par sa génitrice.

Anthidie sp. sur feuille d'Echinops
Anthidium sp. sur une feuille d'Echinops

Anthidie à manchettes • Anthidium manicatum   Anthidie à manchettes • Anthidium manicatum
Anthidium manicatum sur feuille de Stachys bysantina lanata

Espèces proches : Anthidium florentinum avec 2 petites taches jaunes sur le dernier tergite, 4 épines noires latérales sur les tergites 6 et 7 et une épine jaune de chaque côté du tergite 5. On trouve aussi A. septemspinosum, A.oblongatum, A. punctatum, A. diadema très ressemblants.

Anthidium florentinum

Anthidium florentinum
Anthidium sp. (probablement A. florentinum) sur feuille d'hortensia

Anthidium florentinum   Anthidium florentinum
Anthidium  florentinum trouvée en train de nidifier dans la gouttière du dormant d'une fenêtre

Anthidium florentinum vu de la face


Catégorie: LES INSECTES - Tags: , - Commentaires [2] - Billet édité le 22 sept. 08 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: L' Anthidie, une petite abeille solitaire cotonnière…

  • J'ai découvert un insecte que je ne connaissais pas encore, il ressemble à une abeille cotonnière.
    Est-elle agressive envers d'autres insectes butineurs ?
    Est-elle inofensive pour l'homme, comme ses congénères classiques ?
    Quelle est sa zone de répartition ?
    merci !

    Posté par géraldine, 19 juil. 12 à 21:47 | | Répondre
  • @ Géraldine Il semblerait que seuls les mâles aient un comportement territorial. ils ont à l'extrémité de l'abdomen des épines latérales ou terminales qu'ils utilisent contre tout autres insectes volant considérés comme rival dans leur zone florale.

    Répartition selon Wikipédia : On la trouve dans certaines parties de l'Europe, d'Asie, en Afrique du Nord, et Amérique du Nord, aux îles Canaries et en Amérique du Sud. Cet insecte a été introduit aux États-Unis en raison de sa grande capacité à polliniser les cultures comme la luzerne, cultivée pour ses graines.
    [Nature]

    Posté par Patrick L, 20 juil. 12 à 00:31 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil

Stop-pesticides-de-synthèse
Nous voulons des coquelicots
Appel pour l’interdiction
de tous les pesticides de synthèse
www.nousvoulonsdescoquelicots.org/




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3