Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Blatte commune dans les buissons, le long des chemins,…

Blatte ou Cafard pâle
Ectobius pallidus (ou E. lividus)

( Olivier, 1789 )

Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus

Carte d'identité:

Insecte du Super-Ordre des Orthopteroidae, de l'Ordre des Blatteria, de la famille des Blattellidae, Sous-famille des Ectobiinae.
Cette Famille compte plus de 2000 répétoriées à la surface du globe dont une quinzaine d'espèces en France.
Taille: Le corps aplati mesure 8 à 10 mm de long.
Antennes longues et filiformes, tête orthognathe.
Pronotum en forme de disque aplati.
Abdomen aplati ovalaire.
Pattes longues, grêles et épineuses.
Insecte doté de 4 ailes dont 2 élytres jaunâtres avec souvent des petites taches brunes.
Leur nourriture est essentiellement constituée de matière végétale morte, y compris le papier. Les Ectobius pallidus sont cependant omnivores comme tous leurs congénères.

Pour ceux qui craignent une invasion à l'intérieur de la maison, pas de panique, ce sont des blattes (Ectobius) qui vivent naturellement dans les jardins. A priori, pas d'invasion à craindre, sinon quelques incursions dans la maison les soirs d'été très-très chauds.

Ce sont des insectes à métamorphose incomplète :

  • Les oothèques hibernent dans le sol et les nymphes éclosent au printemps.
  • Les juvéniles ressemblent aux adultes sans les ailes et deviennent adultes courant mai-juin.
  • Après la fécondation de la femelle, les oeufs se développent à l’intérieur d’une capsule appelée oothèque.
  • Les adultes meurent entre septembre et octobre et le cycle continue…

Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus    Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus

Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus    Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus

Ectobius pallidus avec son oothèque
Ectobius pallidus femelle qui porte son oothèque

Larve de Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus
Petite blatte juvénile d'un Ectobius

Larve de Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus   Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus - juvenile
Juvénile d'un Ectobius sur un pied de lavande

Larve de Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus   Larve de Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus
Juvénile d'un Ectobius à différents stades sur une feuille de rosier

Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus - juvenile

Ectobius-pallidus   Ectobius palidus juvénile
Ectobius palidus juvéniles (mi-septembre)

Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus   Blatte ou Cafard pâle • Ectobius pallidus
Ectobius pallidus adulte sur un rosier courant juillet

A voir ailleurs sur le web

Le lait de cafard, géniale source de protéines d'un futur proche
La recherche sur le "lait" de cafard fait l'objet de d'études scientifiques depuis une dizaine d'années. Nathan Coussens, alors jeune chercheur de l'Université de l'Iowa, a écrasé la bonne espèce. Il a découvert que le diploptera punctata produit des cristaux qui s'avèrent être une merveilleuse source de protéines.

Catégorie: LES INSECTES - Tags: , , , , - Commentaires [131] - Billet édité le 27 juin 08 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Blatte commune dans les buissons, le long des chemins,…

    Vous ne trouvez pas que depuis 3 - 4 ans on rencontre de plus en plus fréquement ces bestiolles l'été ?

    J'ai beaucoup d'ami qui me disent la même chose. Avant je n'en voyais jamais , maintenant tout les été j'en vois partout !

    Posté par bulo, 23 juil. 15 à 07:40 | | Répondre
    • Ni plus, ni moins que d'habitude depuis plusieurs années que je les observe dans mon jardin dans la région d'Orléans. Maintenant, leur aire de répartition dans l' hexagone s'est probablement élargie à d'autres régions.

      Posté par Patrick L, 28 juil. 15 à 18:14 | | Répondre
  • Bonjour, j'habite dans la région parisienne dans le 91 et je suis très contente d'avoir trouvé ce site cela m'a rassuré trouve ces petites bêtes partout n'est agréable j'espère que dès que le temps va rafraîchir elles vont retourner dehors.

    Posté par Domi, 24 juil. 15 à 15:47 | | Répondre
  • Localisation : 78 800 Houilles
    Date : juin
    Observation :
    Observation tardive cette année, début juin.
    Présence raisonnable dans le jardin ; je avouer dire que l'observateur est plus serein.
    Plusieurs observations dans la maison (je dois dire qu'avec les chaleurs nous laissons les fenêtres ouvertes la nuit).

    La encore, rien d'effrayant.

    Plan d'actions :
    Essayer d'en attraper un pour le manger et voir le goût.



    Salut. & respect.

    Celui qui Cherche

    Posté par CeluiquiCherche, 24 juil. 15 à 22:06 | | Répondre
    • Heu ! les manger ? peut-être pas quand même - à moins d'avoir des copains Thaïlandais pour leur demander des conseils culinaires pour les préparer (s'ils sont commestibles ?) !

      Posté par Patrick L, 28 juil. 15 à 18:17 | | Répondre
  • Bonjour,
    Je suis Lussatois, donc habitant de Lussat, à 15 Km de Clermont-Fd (Puy de Dôme).
    Première découverte la semaine dernière sur ma façade derrière les volets et sous les journaux que j'avais disposé pour protéger le bord des fenêtres car je fais de la peinture.... ça ressemblait à des blattes, mais je les trouvait un peu palles et anémiées! il faut dire que j'ai une expérience d'habitat pdt 10 ans sur Lyon et que les blattes étaient la bête noire de la copropriété et une manne pour les sociétés qui traitent....Et aujourd'hui je ramasse des branches de frêne coupées dans le semaine et je retrouve plein de bestioles dans la brouette ! Et en plus elles sautent comme les sauterelles, et je n'ai jamais vu de blattes sauter.... Mais ce que j'ignorais, c'est qu'il existait des blattes d'extérieur ! J'en ramasse 3-4 dans un bocal et zou ! allons voir sur la toile d'araignée :
    et là je vous dis MERCI Patrick ! Grâce à votre site je me coucherai moins bête ce soir! J'ai découvert Ectobius Pallidus, mais aussi que le petit nom des gendarmes est Pyrrhocoris Apterus.....et il me reste à aller butiner du côté de la Scutigère que je croise de temps à autre chez moi !
    C'est la première fois que j'en vois ici, est-ce dû aux fortes chaleurs ou au fait que depuis 2 ans je laisse les feuilles mortes sous le frêne ? Qui est d'ailleurs envahi par le liérre....
    Bon pas de panique (c'est que ces bêtes plein de pattes et d'antennes, ça court plus vite que nous et imaginez que demain avec toutes les merdes nucléaires qu'on ramasse elles mutent et fassent la taille d'une souris.....LOL..)
    Dans la maison, je suis tranquille, j'ai fait un pacte avec les araignées......
    Demain, téléphoner à la mairie et leur faire part de ma découverte, voir s'ils ont eu des signalements de bestioles, dire que c'est inutile d'utiliser l'arsenal des multinationales de la chimie (n'en déplaise à la plupart de vos lecteurs !) rassurer les voisins et se dire que la vie est belle.....comme la coccinelle !!!!
    Amitiés terrestres . Jacques 63 . 5/08/2015

    Posté par Jacques 63, 05 août 15 à 18:22 | | Répondre
  • Bonjour.
    J'habite à côté de Genève et chez nous ils sont apparus en 2008, car avant j'en n'avais jamais vu. J'ai découvert il y a 3 ans un produit hyper efficace en Suisse : Neocid. J'en asperge tout autour des fenêtres (sur le cadre métallique) et depuis plus aucun cafard ne rentre. Au contraire, tout les matins il y a plusieurs cafard morts sur le rebord des fenêtres. Le produit (hors pluie) reste efficace six mois, mais j'en mets tout les 4 mois pour être tranquille...

    Posté par St-Ju, 20 avr. 16 à 23:14 | | Répondre
    • Ça fait pas mal d'années que j'observe ces blattes ectobius qui je le répète et le confirme ne rentrent pas dans la maison, à l'exception - plutôt rare - d'un égaré ou deux. Je ne vois donc pas l'intérêt de dépenser de l'argent, du temps et de l'énergie pour combattre chimiquement des bestioles inoffensives d'autant que votre produit insecticide doit également tuer d'autres insectes (coccinelles, syrphes, abeilles,....) tous utiles à l'équilibre de la biodiversité du jardin.

      Posté par Patrick L, 21 avr. 16 à 01:09 | | Répondre
    • Bonjour,
      Attention cher ami suisse.
      Les insecticides, c'est comme les antibiotiques, il faut en utiliser à bon escient. Qu'en cas de force majeure. C'est à dire en cas d'infestation importante. Il ne sert a rien d'en utiliser en préventif. La seule chose que tu réussira à faire c'est tuer la faune déjà présente chez toi et laisser l'espace libre à d'autres insectes qui pourront être encore plus nuisible. J'ai moi aussi eu une appréhension lorsque j'ai vu pour la première fois ces ectobius dans mon jardin. Surtout que j'en avait jamais vu, leurs nombre étaient impressionnant et leur vitesse de déplacement est surprenante. Je me suis renseigné sur ce site pour connaitre si il y avait un risque d’infestation de ma maison. J'ai été bien informé car effectivement ces petites bêtes reste à l'extérieur dans le jardin et sont inoffensives. Je les ai donc laisser faire leurs vie. Le première fois que j'ai observé ces bestioles, c'était en septembre 2013. Cette année là, ils étaient très nombreux. Depuis j'en revoie tous les ans mais la population décroit d'année en année. Je ne sais pas si c'est en raison de la météo, si il on un cycle de prolifération pluriannuel ou si il sont régulé par un prédateur du jardin mais je n'ai utiliser aucun traitement, je n'ai absolument rien fait à leurs égard sauf écraser les quelques téméraire qui se sont aventuré dans ma maison. En 2013, année de forte population, j'en ai surpris 4 ou 5 dans ma maison. Et aucun les années suivantes.

      Posté par TEILO, 21 avr. 16 à 09:40 | | Répondre
  • Localisation : 78 800 Houilles
    Date : 21 juin
    Observation : première observation d'un juvénile sur les premières framboises ramassées.
    Commentaire : nous n'avons pas eu beaucoup l'occasion de batifoler dans le jardin, pendant le mois de mai et de juin du fait d'une météo particulièrement peu clémente.
    Je vous tiens au courant.
    Salut. & Respect
    Celui qui Cherche

    Posté par CeluiquiCherche, 22 juin 16 à 13:18 | | Répondre
  • Bonsoir

    serai t’il possible d'avoir un remède efficace contré les blattes sans avoir a lire tout un article a ce sujet juste des réponses sa aide plus!!

    LE REMÈDE CONTRE LES BLATTES ET ????

    Posté par rubi, 26 juil. 16 à 23:04 | | Répondre
    • Comment dire ? Les réponses sont dans l'article et dans certains des commentaires - que voulez-vous de plus ? Il vous suffit de prendre le temps de lire !
      Néanmoins - pour vous être agréable - le meilleurs remède est encore de les laisser vivre leur vie - elles ont une certaine utilité au jardin

      Posté par Patrick L, 27 juil. 16 à 00:40 | | Répondre
  • Bonjour
    J'ai lu une grande majorité des commentaires. J'avoue adoré les grosses bébêtes comme chiens, chevaux, chats et beaucoup moins les petites. Ayant fait des études d'environnement, je ne suis pas très à l'aise à l'idée d'écraser des êtres vivants.
    Je sais que certains parlent de 4-5 spécimens, je dois être à mon sixième minimum en deux semaines. Je pense que je vais perdre patience. J'habite dans un appartement au premier étage, dont la terrasse contourne cuisine et salon. Si au début je les ai vus à la porte cuisine/salon voire sur la lampe du salon, ce soir c'est sur la porte de la salle de bains que je l'ai vu.
    Je souhaiterais savoir si il y aurait une plante que cette espèce n'apprécierait pas et ainsi la repousser sans pesticide, de manière biologique?
    Merci beaucoup déjà pour toutes les informations que j'ai pu lire et par avance pour votre, je l'espère, future réponse...
    Cordialement

    Posté par L, 26 août 16 à 03:26 | | Répondre
    • En réponse à votre question, désolé, mais je ne sais pas s'il existe une plante répulsive pour éloigner ces insectes dont la présence dans nos habitations reste cependant occasionnelle

      Posté par Patrick L, 26 août 16 à 09:51 | | Répondre
      • Plaisir 6 sept je constate l'apparition de ces blattes dans notre jardin et également ponctuellement dans notre maison puisqu'elle profitent des portes et fenêtres ouvertes pour s'introduire. J'espère que la baisse des températures va les faire disparaître!
        Je ne comprends pas que nous n'ayons aucun remède naturels pour les faire partir...

        Posté par yvelines, 06 sept. 16 à 22:11 | | Répondre
  • Bonjour et merci pour ce site !

    Ces derniers temps j'ai constaté une nouvelle compagnie sur ma terrasse...

    De prime à bord, j'ai pris ces petites bébétes pour des cafards, ces dernières en avaient l'aspect, mais leur couleur était marron très claire voire translucide et d'autres étaient noirs avoir une bande banche sur le corps.

    Affolée de les voir sur ma terrasse, et notamment sur ma table, mon parasol, les murs, et appuis de fenêtres, j'ai cru faire une syncope le jour où j'en ai découvert un sur mon plafond dans le salon, et puis d'autres qui se balaient dans ma cuisine.
    .
    Après moult recherches, et une crise de paranoïa, je suis enfin tombée sur ce site ! et merci, Ô GRAND MERCI à celui qui a fait cette description !!!

    Je pense qu'ils ont trouvé refuge sous ma terrasse en bois étant donné que j'ai pu en voir certains s'y cacher.

    Bon, même si je ne suis pas familière avec l'ectobius, je suis rassurée de savoir qu'il ne risque pas de proliférer dans ma maison, même s'il est toujours désagréable d'en retrouver 1 à 2 par jour qui se ballade tranquillement sur mes cours, ou dans la cuisine quand mes portes et fenêtres sont ouvertes.

    Posté par Ophélie, 03 août 17 à 22:26 | | Répondre
« Premier   1  2  3 
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil