Haut




newsletter-du-JardinOscope Rejoignez les 510 abonnés

Des Tortues invasives qui menacent notre écosystème...

Tortue de Floride - Trachémyde écrite
Trachemys Scripta sp.

Tortue Trachemys Scripta Scripta
Tortue Trachemys Scripta Scripta

Carte d'identité:

Ordre des Testudines (tortue), famille des Emydidae.
Origine: Etats-Unis du Mississipi au Mexique.
Tortue aquatique à la carapace de couleur verte.
Tête: - Pour Trachemys Scripta Scripta, la tête présente des zébrures jaunes et vert-noires.
        - Pour Trachemys Scripta Elegans, en plus des zébrures jaunes et vert-noires, elle se distingue par ses tempes rouges.
Les pattes antérieures du mâle portent des griffes plus longues que chez la femelle.
Taille adulte: 25 à 30 cm - poids: 2 kg.
Durée de vie: 20 à 50 ans.

Tortue Trachemys Scripta Scripta     Tortue Trachemys Scripta Scripta
Tortue Trachemys Scripta Scripta

Habitat: Cette tortue apprécie les cours d'eau à faible courant, les étangs et les milieu marécageux.
En élevage en intérieur il faut l'installer dans un aqua-terrarium disposant d'une plage sèche.
En  extérieur,  un bassin clôturé assez profond planté d'une végétation aquatique lui convient. Elle aime se réchauffer au soleil, aussi il faut lui aménager des zones sèches où elle pourra s'installer.
Si le bassin est suffisamment profond (au moins 80 cm), la tortue pourra y hiberner enfouie dans la vase. Sinon, il faut la faire hiberner dans un aqua-terrarium.
Régime: Carnivore ( insectes, crustacés, mollusques,…), adulte, il lui arrive de manger aussi des végétaux.

Tortue Trachemys Scripta Elegans     Tortue Trachemys Scripta Elegans
Des Trachemys Scripta Elegans aux tempes rouges

Le saviez-vousPetite tortue deviendra grande !

Les jeunes tortues de Floride, dont la taille est de 2 cm à l'éclosion, se trouvaient communèment dans les animaleries jusqu'à l'interdiction de leur importation par la Commission Européenne en 1997. Plusieurs dizaines de millions d'individus ont auparavant été exportés dans le monde entier. Leur destin: devenir un "jouet" d'eau qui malheureusement grandit à vue d'œil et atteint vite les 30 cm.

Une menace pour l'écosystème !Cistude • Emys orbicularis

En pensant leur rendre leur liberté, leurs propriétaires relâchent dans la nature les tortues de Floride devenues gênantes. Là, elles vont s'imposer rapidement au détriment de nombreuses espèces indigènes. En effet, ces tortues sont hautement compétitives vis-à-vis des autres tortues aquatiques - en Europe: la Cistude (Emys orbicularis - espèce protégée depuis 1979) ( Voir photos) et l'Emyde lépreuse; elles exploitent les mêmes sites de nidification ou de réchauffement. Elles chassent les mêmes nourritures et endommage aussi la végétation aquatique. Elles constituent une espèce invasive gravement compromettante pour l'écosystème en particulier pour la Cistude (Emys orbicularis) présente dans huit de nos régions : Auvergne-Rhone-Alpes, Bourgogne-Franche Comté, Centre-Val de Loire, Corse, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Grand Est. Elles vivent dans les zones humides et se reproduisent sur des prairies sèches.

Cistude • Emys orbicularis
Cistude photographiée dans la Réserve Ornithomogique du Teich (Arcachon - 33)

Autres espèces invasives : 
Chrisemys picta et Graptemys pseudogeographica : Ces espèces remplacent aujourd'hui la tortue de Floride dans les animaleries. Introduites dans nos régions, elles causeront les mêmes dégâts que la tortue de Floride.

Logo-Justice

La règlementation et les tortues, suis-je concerné ?

Deux arrêtés du ministère de l'écologie et du développement durable (arrêtés du 10 août 2004), fixent les règles générales de fonctionnement des installations d'élevage d'agrément détenant des animaux non domestiques, ainsi que les conditions de détention d'animaux de certaines espèces non domestiques dans les établissements d'élevage, de vente, de location, de transit ou de présentation au public.

Il résulte deux situations:

    1. Vous détenez antérieurement à août 2004 une ou plusieurs tortues aquatiques nord-américaines des genres Trachémydes à auxquelles appartiennent les tortues à tempes rouges, Pseudémydes ou Graptémydes: vous pouvez continuer à les détenir jusqu'à la mort de ces animaux. Pour cela, les propriétaires doivent faire identifier ces tortues par un vétérinaire qui va injecter une puce électronique de la taille d'un grain de riz sous la peau de la patte arrière gauche. Vous devez alors transmettre à la direction des services vétérinaires de votre département la ou les copies des certificats de puçage de vos tortues. Il n'y a pas d'autre formalité. Attention, vous ne pouvez pas en accueillir d'autres depuis août 2004.

    2. Depuis août 2004, les particuliers désirant recueillir des tortues de ces espèces doivent obtenir le certificat de capacité pour l'élevage de ces animaux. Dans ce cas, l'identification par puçage n'est pas obligatoire et le nombre de tortues détenues n'est limité que par les conditions d'hébergement de ces animaux.

      * Voir la Réglementation française du 3 décembre 2009 (mise à jour le 2 juillet 2012) sur le site
      http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-reglementation-francaise.html

Mis à jour le 23 Octobre 2014


Catégorie: LES REPTILES - Tags: , , , , , - Commentaires [4] - Billet édité le 07 août 07 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Des Tortues invasives qui menacent notre écosystème...

  • félicitations,
    C'est au travers du site cheloniophilie.com que j'ai trouvé votre site. C'est un véritable trésor pour l'amoureuse de la nature que je suis. Merci pour ces moments de vrai bonheur.

    Posté par marylou, 30 sept. 12 à 20:21 | | Répondre
  • Bonjour,
    Quelle est la législation, lorsqu'une tortue de floride est dans une mare ? Suis je responsable alors qu'elle est apparue toute seule ? Dois je l'éliminer ? Et comment ?
    Merci de vos conseils .
    Cordialement

    Posté par Pépinière, 21 oct. 14 à 17:20 | | Répondre
    • L’article L.411-3 prévoit également que dès que la présence dans le milieu naturel d’une des espèces visées est constatée, l’autorité administrative peut procéder ou faire procéder à la capture, au prélèvement, à la garde ou à la destruction des spécimens de l’espèce introduite

      Sanctions prévues : l’article L.415-3 prévoit que soit puni de six mois d’emprisonnement et de 9000 euros d’amende le fait d’introduire volontairement dans le milieu naturel, de transporter, colporter, utiliser, mettre en vente, vendre ou acheter un spécimen d’une espèces animale ou végétale en violation de l’article L. 411-3 ou des textes pris pour son application.

      Pour les espèces animales, la réglementation relative à la faune sauvage captive (deux arrêtés du 10 août 2004 qui précisent les modalités de détention des animaux sauvages en captivité) fixe des restrictions de détention de certaines espèces animales. C’est par exemple le cas des tortues d’eau douce exotiques (en particulier, la tortue de Floride) qui ne peuvent être détenues par de simples particuliers ou vendues dans les animaleries à destination du grand public. Cette réglementation sera régulièrement mise à jour et complétée.

      Article L415-3 - Version en vigueur au 1 juillet 2013
      http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=BDEE20478D6B34129449D6499CFA3F07.tpdjo11v_2?idArticle=LEGIARTI000025142192&cidTexte=LEGITEXT000006074220&categorieLien=id&dateTexte=20141021

      Mon avis : le fait de "détenir" vous oblige à déclarer aux autorités qui décideront de procéder ou faire procéder à la capture, au prélèvement, à la garde ou à la destruction des spécimens de l’espèce.

      Posté par Patrick L, 21 oct. 14 à 17:53 | | Répondre
  • Bonjour,
    Merci de ces précisions et de votre recherche.
    Le problème c'est que je ne détiens pas cette tortue.
    Dans notre pépinière nous avons une dizaine de mares naturelles. Elle est apparue dans une des mares il y a un an. Elle est en liberté complète. Ce n'est pas nous qui l'avons introduite.
    Je vais essayer de contacter un garde de la faune sauvage pour qui la capture.
    En aparté, dans cette mare, il n'y a presque plus de grenouilles et de tritons. Je pense qu'elle est la responsable de cette disparition. Les autres retenues d'eau étant remplies de ces petits animaux.
    Merci encore et bonne journée.

    Posté par Pépinière, 22 oct. 14 à 10:07 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil
  • Arboretums
  • Art-Culture-Nature
  • La-faune
  • La-flore
  • Le-ChampignOscope
  • Jardins-remarquables
  • Le-Jardinage
  • Le-Pense-jardin
  • Les-Minéraux
  • Réserves-naturelles
  • Voyages

Logo-AAAE

Feuille-1
Feuille_2
Feuille_3