Haut

newsletter-du-JardinOscope




Logo-AAAE

Feuille_1
Feuille_2
Feuille_3


Des porte-aiguillon qui produisent du miel et de la cire…

Les abeilles… Apis mellifera

Abeille-butinant
"Si les abeilles disparaissaient, l'espèce humaine
n'aurait plus que quelques années à vivre…"

                                                        - Albert Einstein -

Abeille • Apis mellifera

Carte d'identité :

Hyménoptère de la famille des Apidae (dites "abeilles vraies) qui se répartissent en 3 genres : Apis, Xylocopa et Anthophora.
Les abeilles du genre Apis qui nous intéressent ici, ont le thorax très velu, l'abdomen à stries brunes et noires, six pattes et quatre ailes.
Les abeilles sont présentes sur notre planète depuis des dizaines de millions d'années (50 millions, 80, 100?..., personne ne le sait réellement !). Les Egyptiens en élevaient déjà il y a 5000 ans !
Les femelles sont pourvues d'un aiguillon très acéré à l'extrémité de l'abdomen; leur bouche est munie d'une trompe, qui leur sert à puiser le suc des fleurs avec lequel elles fabriquent la cire et le miel.

L'abeille vit en société nombreuse, en essaim pluriannuel pouvant compter de 30000 à 60000 individus. A l'état naturel, les essaims s'abritent dans les arbres creux, dans les fissures de rocher. L'homme les domestique en les élevant dans des ruches.

Ruche

Abeille • Apis mellifera   Abeille • Apis mellifera

Les colonies d'abeilles comprennent une reine (16 à 20 mm) qui est l'unique femelle vraiment féconde, puis de 2000 à 5000 mâles ou faux bourdons (15 à 16 mm), que l'essaim extermine à coups d'aiguillon quand ils veulent rentrer après la fécondation de la reine; et enfin 30 à 50000 ouvrières (12 à 13 mm), qui sont des femelles infécondes, et qui vont butiner sur les fleurs pour faire provision de matériaux et de vivres notamment le nectar qu'elles transportent dans une corbeille abdominale. Elles façonnent à l’intérieur de la ruche des alvéoles hexagonales de cire disposées en rayons, dans lesquelles la reine dépose ses œufs, et où elles font elles-mêmes des provisions de miel (cire et miel sont de véritables sécrétions du corps de l'animal); les ouvrières ont aussi la charge de l'éducation des larves (ou pupe) et des jeunes abeilles.
Une reine peut vivre jusqu'à 5 ans, les mâles ne vivent qu'une saison, les ouvrières vivent un mois en été mais celles qui hivernent vivent jusqu'à 9 mois.

Abeille • Apis mellifera   Abeille • Apis mellifera

La multiplication de l'essaim

Quand la colonie devient trop nombreuse et qu'une seconde reine se trouve adulte, l'essaim se dédouble; L'ancienne reine quitte le nid avec un bataillon de 500 mâles et une légion de 25000 ouvrières pour fonder une nouvelle ruche, le reste demeure au service de la nouvelle reine. L'essaim qui émigre peut aller assez loin; il s’arrête ordinairement en grappe compacte sur une branche d'arbre, où on le cueille pour l'introduire dans une nouvelle ruche. Pour éviter la perte des essaims on procède maintenant à des essaimages artificiels par dédoublement au moyen de ruches à étages.

La récolte du miel et de la cire exige que les abeilles soient enfumées, ce qui en fait périr beaucoup: on évite cet inconvénient avec les ruches à étage.

Les piqûres d'abeille

Les abeilles domestiques ne piquent que pour se défendre d'une agression. Son aiguillon "barbelé" ne peut se retirer après la piqûre, aussi, l'abeille perd son dard avec la glande à venin et meurt peu après. Les piqûres d'abeilles sont assez douloureuses. On les traite par l'extraction de l'aiguillon et par des compresses à l'eau de Cologne, du vinaigre, de l'ammoniaque liquide ou à défaut de l'eau salée.

Abeille Anthophora plumipes
Abeille Anthophora plumipes - 12-15 mm, ressemblant un peu à un bourdon
mais dont le vol est plus rapide - niche dans la terre ou le mortier friable.

Dès le mois de mars, au travail, les abeilles !

Les premiers vrais rayons de soleil ont réchauffé les ruches et toutes les abeilles se retrouvent dehors à la recherche des premières fleurs. Il leur faut une température d'au moins 13 à 14°C pour être actives alors que les bourdons sont déjà au travail avec 7 ou 8°C.

Le travail des butineuses est extraordinaire. Savez-vous que pour obtenir 1 kilogramme de miel, il faut au total 50000 vols et visiter des millions de fleurs?

Les abeilles sont les indispensables ouvrières de nos vergers. Elles transportent inlassablement le pollen d’une fleur à l’autre pour en emporter une grande partie à la ruche: 20 mg par abeille et par tournée, si le temps est favorable, cela peut faire plus de 20 kg par jour pour une ruche. Elle ne récolte pas seulement du nectar, mais aussi du pollen pour nourrir les larves et même du prosolis pour colmater les fissures des ruchers. La survie ou l'évolution de plus de 80% des espèces végétales et la fructification de 84% de celles cultivées en Europe dépendent directement des insectes butineurs dont la plupart sont des abeilles.

Le saviez-vous

40.000 tonnes de miel consommées par an en France

Selon France Agrimer, le marché français du miel est segmenté en deux catégories, celui du "vrac", alimenté par les entreprises de conditionnement, et celui alimenté par les apiculteurs (vente en direct ou en demi-gros) qui représente la moitié de la récolte.
Les français consomment 40.000 tonnes de miel par an. La France est déficitaire en miel avec une production qui représente moins de 50% de sa consommation. Les importations en hausse constante se sont élevées à 25.500 tonnes en 2012, soit le cinquième environ des importations européennes de miel. Les principaux fournisseurs de la France (80 % des volumes) sont l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique, la Hongrie, l’Argentine et l'Italie.

Les exportations mondiales de miel représentent 458.000 tonnes de miel, soit 1,20 milliards d'€uros (chiffres 2012).
Les exportations françaises, très fluctuantes, ne dépassent pas 4.000 tonnes par an et sont principalement destinées au Royaume-Uni, à l'Espagne et la suède.

Abeille • Apis mellifera

 

Le saviez-vous

Les nombreuses vertus du miel

Ce "Nectar des Dieux" naturel apprécié pour ses saveurs sucrées, se décline en de nombreuses variétés : Miel d'acacia, de châtaignier, de romarin,...et regorge de bienfaits pour notre santé. Le miel qui symbolise depuis la nuit des temps la douceur et la richesse, a été utilisé aussi bien comme offrande que pour sucrer ou pour soigner. 

Les sucres qui composent le miel, facilement assimilables par l'organisme, sont utiles aux sportifs ou en cas de grande fatigue; il convient toutefois d'en limiter la consommation à 2 ou 3 cuillères à soupe par jour.

Le miel offre de nombreuses vertus médicinales : Antiseptique, virucide, antioxydant, antibactérien, prébiotique et cicatrisant, le miel permet de soulager les maux de gorge, les rhinopharyngites , les bronchites, les problèmes de digestion. Il peut aussi être utilisé pour soigner des plaies ou des brûlures. Il contient des substances qui ont un pouvoir antibiotique naturel qui permet de lutter contre des infections et des germes résistants à des antibiotiques classiques. Certaines enzymes permettent de favoriser la cicatrisation et la régénération des tissus.

Elles ont inventé l'air conditionné et la climatisation bien avant nous !

Les abeilles ventilent la ruche en agitant leurs ailes, car au delà de 35°C la cire se ramollit et le couvain peut présenter des anomalies de développement. L’air chaud est évacué et l’eau présente évaporée. Afin de diminuer encore la température, les abeilles peuvent former “ une barbe “ à l’extérieur. Après le solstice d’été, la colonie régresse, car la diminution de ponte de la reine ne compense plus la mortalité des abeilles d’été.

Abeille

Sedum-reflexum-Angelina-2   Sedum-reflexum-et-abeille

Morphologie et anatomie de l'abeille domestique

Morphologie et anatomie de l'abeille domestique

Source : Panneau de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique

Morphologie et anatomie de l'abeille domestique

Morphologie et anatomie de l'abeille domestique

Abeille sur inflorescence d'Echinops   Abeilles sur inflorescence d'Echinops

Abeille domestique sur Echinops ritro

 

A voir ailleurs sur le web...

Le frelon asiatique, un redoutable tueur d'abeilles !
Le frelon asiatique Vespa velutina ( Lepeletier, 1836 ) La préfecture du Cher (18) vient de signaler durant ce mois d'Août 2011, la...
http://jardifaune.canalblog.com
Apiculture : les maladies et menaces les plus courantes de l'abeille
A ce jour, une vingtaine de virus de l'abeille ont été identifiés. Ces virus subsistent à l'état latent dans les colonies. C. Hochet - Rustica D'autres maladies déclenchées par des parasites ou des bactéries menacent les couvains. En matière de santé, la prévention est reine.
http://www.rustica.fr
Testez vos connaissances sur les abeilles
Ces petits insectes nous rendent d'incalculables services. Bien sûr, ils produisent le miel ; surtout, ils assurent la reproduction des plantes. Mais que savez-vous vraiment sur les abeilles ? Pour aller plus loin, retrouvez notre grand reportage " Abeilles, un patrimoine mondial en danger " dans le numéro 439 du magazine GEO (septembre 2015). http://quiz.geo.fr

Catégorie: LES INSECTES - Tags: , , - Commentaires [4] - Billet édité le 19 juin 06 par
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Commentaires sur: Des porte-aiguillon qui produisent du miel et de la cire…

    Toujours aussi utile ce site,une mine d'or,qui se porte mieux que la Bourse

    Posté par DOMONTOIS, 30 août 10 à 17:56 | | Répondre
  • Le venin des hyménoptères est thermolabile , il est détruit à partir de 60°, l'usage du sèche-cheveux ou d'une compresse très chaude peut suffire. Cela évite l'enflure, et atténue la douleur; ma fille a été piquée par Polistes gallicus et malgré une intervention rapide du sèche-cheveux, pendant 10 mn, c'était très douloureux. Sur l' échelle de Schmidt concernant la pénibilité des piqûres d'hyménoptères, celle de cet insecte est notée 3 (sur 4), une douleur résiduelle a persisté pendant une quinzaine de jours dans l'avant-bras.

    Posté par potier, 18 oct. 14 à 07:30 | | Répondre
  • Institutrice dans une école urbaine , j'ai eu la chance de vivre avec mes collègues et nos élèves
    un évènement exceptionnel : l'arrivée d'un essaim
    dans la cour de l'école , à la sortie de la cantine . Le concierge avait déjà appelé les pompiers et les élèves furent retenus dans le grand préau vitré . Un apiculteur , prévenu par les pompiers , arriva dans sa tenue de " cosmonaute " ( surnommée ainsi par un élève )et vint récupérer ces abeilles bourdonnantes qui formaient un nuage impressionnant . Certaines s'étaient posées sur la branche basse de l'un des érables de la cour . Nous restâmes toute l'après - midi dans le préau , car des abeilles avaient aussi investi les salles de classe aux baies vitrées ouvertes . L'apiculteur répondit aux questions des enfants , qui l'écoutaient dans un silence impressionnant . Un vrai exploit pour 350 bambins d'habitude survoltés . Vers 15 heures 30, il avait réussi à capturer la reine et à 16 heures il était reparti avec l'essaim . Cela nous permit de faire un travail passionnant pendant plusieurs semaines sur le thème des abeilles .

    Posté par Simoun, 23 mai 07 à 11:03 | | Répondre
  • Spectacle étonnant cette semaine à Montbéliard . Un essaim de 10000 à 15000 abeilles avait élu domicile dans une voiture garée dans la rue . Les
    pompiers ne s'occupant que des problèmes
    occasionnés par les guêpes (les abeilles étant une espèce protégée) , un apiculteur a été alerté . Il a procédé à l'enruchement , c'est - à - dire la récupération des abeilles dans une ruchette munie de miel pour les attirer .
    Article paru dans le journal L'Alsace / Le Pays le
    dimanche 27 Mai 2007 .

    Posté par Simoun, 27 mai 07 à 12:03 | | Répondre
Nouveau commentaire

Logo-JardinOscope
Le JardinOscope vous remercie de votre visite

« Accueil